Le jour d’après…

Par Erella Duval, Directrice

Lundi 16 novembre , le centre social ouvre ses portes à 8h30 quelque peu abasourdi par les évènements si terribles du 13 novembre. 
Les premiers apprenants commencent à arriver, puis des usagers du centre…il n’est pas possible de reprendre les cours de français et les activités du centre comme si de rien n’était .
Nous décidons alors de tous nous regrouper pour partager nos émotions, nos questionnements , nos peurs .

Ce qui ressort de ces échanges, c’est la nécessité de mettre des mots sur cette violence, et de libérer les paroles :
En voici quelques extraits
« ce qui est fait ce n’est pas l’Islam , le Coran dit « si tu tues un homme, tu tues l’humanité »
« Moi , aujourd’hui , j’ai très peur »
« il est de notre responsabilité de parler à nos enfants , de transmettre des valeurs de paix, de tolérance »
« toutes nos religions prônent ces valeurs fondamentales d’humanité
« les terroristes ne sont pas des religieux ; ce sont des fous qui détruisent le monde ; le grand problème c’est l’armement, n’importe qui peut acheter des armes sur internet »

C’est également  la volonté de redonner du sens aux mots fraternité, solidarité  et surtout d’éviter l’écueil des amalgames .
Emus et bouleversés mais fiers d’être là tous ensemble , nous avons terminé ce rassemblement  spontané par une minute de silence en hommage aux victimes ,nos mains toutes enlacées.

Publié par

Julien Bastide (modérateur)

chargé de communication FCSF / webmestre du site www.centres-sociaux.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *