Que sera demain?

Pierre Oblin, Président du conseil, en ouverture du conseil du Centre Social Torchy – Arras Sud mardi 17 novembre:

Mes amis

Le 11 janvier de cette année, un attentat a semé la terreur dans notre capitale.

Je pensais à l’époque que nous avions atteint le sommet sur l’échelle de l’horreur et de la barbarie. Dans la nuit de vendredi à samedi, j’ai vite compris qu’il y avait sur cette échelle, encore quelques barreaux.

Un mouvement de solidarité, local et national, s’est immédiatement installé. Sur des pancartes on pouvait lire des slogans « Liberté, Egalité, Fraternité et Laïcité ». Certains même criaient à voix haute « Même pas peur ».

Moi, je suis plus lâche, j’ai peur, pas pour moi évidemment, ma vie est derrière moi.
Non, j’ai peur pour nos enfants, nos petits enfants et les générations à venir.

Que sera demain ? De quoi sera-t-il fait ? Beaucoup trop de questions se posent en moi et je n’ai pas de réponse.

Hier à midi, une minute de silence devait être respectée dans tous les lieux publics et les écoles, devant mon poste de télé, j’ai respecté cette directive et je suis certain que la plupart d’entre vous ont participé à ce devoir

Je voudrais, avec vous, partager encore une fois une minute de silence pour rendre hommage aux victimes et aux blessés de ces attentats.
Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *