Message de Denise Cacheux, Présidente du centre social Lazare Garreau à Lille sud

Chers amis,

Depuis vendredi, la menace terroriste en France a changé de dimension. Les tueurs ont frappé et fauché des vies sans distinction. Cette réalité atroce a touché des proches de notre Centre Social. A ceux parmi vous qui connaissiez un mort ou un blessé, proche ou ami, je veux vous assurer de notre compassion.

Face à cette menace, nous ne devons pas nous arrêter de vivre. Nous ne devons pas cesser d’agir, d’entreprendre, de nous réjouir, d’aimer, ensemble. C’est la première forme de notre résistance à la barbarie des terroristes. Face à un adversaire qui veut détruire, de manière aveugle, notre capacité à vivre ensemble dans la diversité, continuons à faire vivre au centre social nos valeurs de solidarité, de démocratie, de dialogue, de dignité.

Refusons de céder à la peur. En ces jours de deuil national, je rends hommage, en votre nom, aux morts, aux blessés, à leurs familles, à leurs amis.

Présidente du Centre Social et Culturel Lazare Garreau, dans notre quartier de Lille-Sud si mélangé, si vivant, je vous aime tous, quels que soient votre origine, votre religion, vos convictions, votre couleur, votre culture. Je souhaite que, tous ensemble, nous poursuivions notre art de vivre en commun convivial, dans notre quartier multiculturel, dont les jeunes, si nombreux et si vivants, ont été particulièrement touchés par les événements de vendredi à Paris. Beaucoup de jeunes fréquentent notre Centre Social, beaucoup aussi ont des difficultés à s’insérer dans notre société. Nous souhaitons les accueillir.

Face aux défis sécuritaires, notre quartier à la chance d’abriter l’Hôtel de Police et le CHRU. J’en profite pour saluer et dire merci à tous ceux qui assurent notre sécurité et notre santé.

Tous ensemble, continuons à vivre avec nos valeurs, restons dignes, vivants, solidaires et fraternels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *