Développer les occasions de rencontres, de dialogues…

L’Union Regionale des  Centres Sociaux du Nord Pas de Calais, la Fédération du Nord, la Fédération du Pas de Calais :

Depuis les attentats ignobles du 7 janvier dernier, dix mois se sont écoulés, jusqu’à l’ignominie des attaques lâches et barbares de ce vendredi 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis.
Le réseau des Centres Sociaux du Nord/Pas-de-Calais, son Union Régionale, les Fédérations du Nord et du Pas-de-Calais expriment sa solidarité et sa compassion en direction des victimes, leurs familles, leurs proches, leurs amis.
Ces attentats perpétrés en plusieurs endroits de la capitale française sont l’œuvre funeste d’assassins fanatiques manipulés par des obscurantismes, qui n’arriveront jamais à vaincre l’esprit de Liberté qui souffle en permanence dans notre pays et, plus largement, au sein de l’Union Européenne.
Ce terrorisme aveugle, sauvage et sanguinaire a frappé, cette fois, des personnes semblables à chacun(e) d’entre nous, qui avaient décidé de se retrouver et/ ou d’être un soir de fin de semaine dans des lieux de détente, de réjouissance, de rencontres amicales, sportive, musicale ou loisible.
C’est la société civile qui a été touchée directement, celle à laquelle nous appartenons, en premier lieu. Celle qui peut s’exprimer, s’engager notamment dans des associations  régies par la Loi 1901, qui contient en son premier article, le droit de s’associer librement, dans un but légal et d’agir collectivement ; c’est en particulier le cas le plus largement répandu des centres sociaux, et cette liberté fondamentale constitue le ferment de notre Vivre Ensemble.
Le temps présent appelle au respect, à la dignité et au silence du recueillement.
Mais demain, déjà, nous fait exprimer colère, affirmation et résistance.
Dans un contexte perturbé, au plan mondial, nous sommes convaincus que seules la solidarité, la dignité, la démocratie sont les valeurs avec lesquelles nous pouvons nous allier pour soutenir la Liberté, l’Egalité, la Fraternité, avec les règles de la Laïcité.
Bon nombre d’initiatives ont été prises, ici, là et ailleurs, depuis le début de cette année 2015, et elles doivent se poursuivre, car elles sont porteuses de résultats et d’espoirs, pour les jeunes et les adultes. Elles constituent aussi une réponse saine et franche face aux réflexes de repli, de stigmatisations et de peurs de tous ordres.
Il faut poursuivre et développer encore ces occasions de rencontres, d’échanges, de dialogues, de convivialité et de projets en commun.
Notre réseau fédéré des centres sociaux, aux différents niveaux, sera à l’écoute de toute initiative et sollicitation allant en ce sens.

Mostafa GHEZAL, Président de l’Union régionale des centres sociaux du Nord-Pas de Calais
Michel BRULIN, Président de la Fédération des centres sociaux du Nord
Alain BOISSON, Président de la Fédération des centres sociaux du Pas-de-Calais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *