Contre la barbarie

Par Roger MAUVILLY, Président de la Fédération des centres sociaux et socioculturels du Bas-Rhin

Suite aux attentats du 13 novembre à Paris, la Fédération des centres sociaux du Bas Rhin s’associe à l’émotion collective ressentie par toutes les personnes qui habitent notre pays, nous exprimons aussi toute notre solidarité et notre compassion aux familles directement touchées. Ces attentats visent les valeurs fondamentales de notre républiques et compromettent le vivre ensemble qui est le fondement de nos actions. Rien ne peut justifier de tels crimes. La France et j’espère l’Europe réagiront à ce diktat. Notre fédération condamne fermement ces attentats. Les dérives de nos modèles économiques fragilisent nos démocraties car elles génèrent beaucoup d’inégalités et de pauvretés qui sont le terreau des violences que nous observons. À notre échelle départementale, la minute de silence que nous avons observée ce jour confirme notre devoir de combattre cet obscurantisme, d’aider les familles en difficulté, de résister aux amalgames multiples qui associent le monde musulman et le terrorisme. La mise en œuvre constante de nos projets au service des habitants, la valorisation des plus-values qui s’en dégagent, et notre volonté de développer l’action collective est le meilleur rempart que nous pouvons offrir dans ce combat permanent pour la défense de nos valeurs républicaines.

Publié par

Julien Bastide (modérateur)

chargé de communication FCSF / webmestre du site www.centres-sociaux.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *